De l'élégant Château Haut Piquat, la vue est superbe sur les collines peignées de vignes et de bois, et notamment sur le tertre de Picampeau où se trouve un étonnant mégalithe. Un paysage d'Epinal.



Cette propriété en AOC Lussac Saint Emilion a été la première acquisition (1972) de Jean Pierre Rivière dans le cadre de la stratégie de développement des frères Rivière. A ces débuts, le château ne comptait que onze hectares, un vignoble en mauvais état et des installations qui n'étaient pas à la hauteur d'une telle appellation.



Progressivement, des hectares de vignes ont été achetés. Aujourd'hui, Haut Piquat peut s'enorgueillir d'afficher 22 hectares d'un seul tenant sur d'excellents plateaux calcaires et des coteaux recouverts de formations sablo-argileuses rouges où les cépages nobles - 80% Merlot, 15% Cabernet Sauvignon et 5% Cabernet Franc - peuvent exprimer tout leur potentiel. Le gras et le charnu du vin sont principalement données par le Merlot, le Cabernet Sauvignon apporte lui apporte sa finesse et sa puissance.



Le Château Haut Piquat a d'abord fait l'objet d'importants travaux pour reconstituer le vignoble. Le terrain a été drainé et remodelé pour obtenir de grandes parcelles plus facilement exploitables. La vigne a été replantée en grande majorité et l'écartement des rangs est passé de deux mètres à un mètre cinquante sur l'ensemble du vignoble.

La vigne bénéficie également de la taille en Guyot double depuis 1999.



LA CULTURE RAISONNEE A ETE INTRODUITE EN 2001



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







 

Le Château Haut Piquat offre des vins de belle robe soutenue, au bouquet délicat, alliant finesse et rondeur en bouche. De grands vins de garde.

 

Dans le cuvier, entièrement rénové, la fermentation est traditionnelle à 28°/32°C dans des cuves inox équipées d'un contrôle des températures. La cuvaison dure environ 21 jours. Pendant les premiers jours de la fermentation, deux à trois remontages journaliers sont pratiqués afin d'extraire les meilleurs tanins.
Le superbe chai de 460 barriques a été construit en 1997. Le vin y vieillit jusqu'à 18 mois suivant les millésimes, dans des fûts de chêne dont un tiers de barriques est renouvelé chaque année.

L'enherbement, particulièrement adapté aux terrains argilo-calcaires, a été systématisé pour réduire le rendement et améliorer la maturité du raisin. La vigne fait l'objet de deux effeuillages manuels et de vendanges vertes en juillet et août sur l'ensemble de la propriété pour réduire également le rendement. Le personnel a été formé pour maîtriser et affiner tous ces travaux en vert, la culture raisonnée, elle, a été introduite en 2001.
La vendange est en totalité à la main. Elle est transportée dans de petites cagettes jusqu'au cuvier où est réalisé un tri manuel supplémentaire.